amandatodd

Le cas d’Amanda Todd est malheureusement le cas de harcèlement à la fin tragique, le plus connu à ce jour.
Amanda était une jeune canadienne de 15 ans lorsque des harcèlements répétés l’ont poussé à mettre fin à ses jours. Le 7 septembre 2012, l’adolescente poste une vidéo sur Youtube dans laquelle elle en appelle à l’aide : « J’ai n’ai personne, j’ai besoin de quelqu’un ». Depuis plusieurs semaines, Amanda était victime de harcèlement à son collège et sur internet.

Face à la caméra, sans un son, la jeune femme est effacée derrière des feuilles blanches qu’elle fait défiler, retraçant sa triste histoire, de la dépression, en passant par l’alcool et la drogue, Amanda avait tenté à plusieurs reprises de mettre fin à ses jours.

Lorsqu’elle a douze ans, la fillette fait la rencontre d’un homme par webcam. Celui-ci lui demande alors de lui montrer sa poitrine. Mais rapidement, les photos sont diffusées sur les réseaux sociaux. Dès lors, la vie d’Amanda tourna au cauchemar.

Très vite, l’adolescente perd ses amis, sa réputation. Malgré les changements répétés d’établissements scolaires, l’homme en question et les photos ne cessent de la harceler.
Son état psychologique se dégrade au fil des semaines, et tente par deux fois de mettre fin à ses jours. Victime de moqueries incessantes, Amanda ne se rend plus à l’école, ne sort plus de chez elle, et multiplie les crises d’angoisse. Le 10 octobre 2012, soit un mois après la diffusion de son appel au secours sur Youtube, Amanda met fin à ses jours.

Ce drame a provoqué une vive émotion dans le pays, ainsi que dans le monde entier, soulevant ainsi la dure problématique du harcèlement.