csm_Clemi_Logo_2_d70cee4215

Projet de loi, interdiction, et sensibilisation… pour protéger les plus jeunes, les moyens mis en œuvre sont bien là. Sont-ils suffisants ? La question se pose. Cependant, l’éducation semble être le moyen le plus efficace et préventif pour que les jeunes sachent se protéger eux-mêmes. Pour se faire, un service de Réseau Canopé a été créé : le Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information (CLEMI), aussi appelé Centre pour l’Education aux Médias et à l’Information.
Le CLEMI a donc pour mission d’apprendre aux élèves une pratique citoyenne des médias. Pour cela, les missions du CLEMI s’organisent selon plusieurs axes : la formation des enseignants et des éducateurs, la production et la diffusion de ressources pour accompagner les actions auprès des élèves, de la maternelle au lycée, le conseil et l’expertise, en France et au-delà des frontières, et l’animation du réseau des coordonnateurs académiques.
Ces objectifs sont multiples : Former les enseignants et apprendre aux élèves une pratique citoyenne des médias pour se forger un esprit critique, quel que soit le média d’information ou de communication utilisé (presse écrite, audiovisuel, Internet, réseaux sociaux). Produire ou co-produire des ressources et outils pédagogiques sur tous supports afin d’accompagner les enseignants et les élèves, en leur proposant des activités ÉMI pour la classe et aider à la création et au développement de médias scolaires (journaux, sites, blogs, Web Radios, Web TV…).

Le CLEMI ne sensibilise donc pas seulement sur les dangers de harcèlements, mais également sur la compréhension et l’analyse des informations présentes sur Internet et les médias en général, à l’instar des fake-news qui fleurissent sur la toile. Finalement, pour une utilisation responsable de ce bel outil qu’est Internet !